www.formation.enqueteurs.info

   

Choisir une formation


 

 


 

 

 Les formations de l'Université Panthéon Assas PARIS II se déclinent en deux diplômes :

apprendre le métier (diplôme d'université) exercer, s'installer ou diriger une agence (diplôme d'État)

durée du cycle complet : DU + licence + stage = environ 1000 heures réparties sur 2 années et débouchant sur 2 diplômes

 

-> Vous souhaitez exercer, créer ou diriger une agence mais vous ne possédez pas de formation technique : optez pour le diplôme d'université qui vous apprendra les bases de la profession pour exercer, les techniques légales du renseignement privé et des enquêtes civiles et commerciales, ainsi qu'un enseignement juridique approprié à l'exercice de la profession pour exercer en toute sécurité. Vous pourrez entrer, l'année suivante, en licence pour obtenir le titre vous permettant d'exercer.

 

Nota : il serait impossible de diriger une agence sans connaître, d'abord, la profession, les sources légales du renseignement, les techniques d'investigations, les informations juridiques essentielles pour rester dans la légalité, comme il ne serait pas possible de contrôler des collaborateurs sans posséder ces éléments de base. Le diplôme d'université permet une mise à à niveau technique pour entrer en licence.

 

• Le diplôme d'université "enquêteur privé" sanctionne la première année et constate les connaissances mais ne permet pas d'exercer dans une agence. Il donne accès à l'entrée en licence ou permet d'exercer dans un territoire non assujetti à la loi du 12/7/1983, ou dans une entreprise privée.

 

-> Vous ne désirez pas exercer dans une agence mais dans une entreprise privée ou acquérir simplement des connaissances personnelles sanctionnées par un diplôme public : optez pour le diplôme d'université.

 

-> Vous souhaitez exercer dans une agence en dehors du territoire métropolitain (dans un territoire non soumis à la loi du 12 juillet 1983, par exemple la  Nouvelle Calédonie) : optez pour le diplôme d'université,

 

-> Vous possédez déjà de solides connaissances techniques et juridiques de base : optez pour la licence professionnelle «sécurité des biens et des personnes mention enquêtes privées» qui s'adresse aux directeurs d'enquêtes privées et aux dirigeants d'agence de recherches privées (sous réserve de répondre aux autres conditions exigées).

 

• Le diplôme d'État (licence) permet de s'installer et d'exercer comme enquêteur libéral, collaborateur indépendant, enquêteur salarié, ou de diriger une agence. Il est inscrit au Répertoire national des certifications professionnelles et reconnu par les préfectures pour obtenir l'agrément de l'État permettant d'exercer.

 

-> Vous êtes un ancien fonctionnaire de police ? un ancien militaire de la gendarmerie ? : vous êtes, juridiquement et selon votre grade, exonéré de qualification ou d'aptitude professionnelle, mais vous souhaitez acquérir les techniques légales d'investigations civiles et commerciales : optez pour le diplôme d'université qui vous apprendra les techniques de base de l'enquête privée et les sources de l'information en vous apportant, en plus, un diplôme public délivré par la première université juridique de France.

 

-> Vous pouvez justifier de l'exercice, pendant au moins 3 ans, d'une activité d'enquêtes privées et vous disposez des diplômes permettant d'accéder en licence : vous pouvez demander la validation des acquis de l'expérience.

• Un jury universitaire contrôle les connaissances acquises dans tous les domaines (technique, pratique, juridique) relevant du programme. Une validation partielle ou totale peut, en cas de succès, être délivrée.

 

De nombreux établissements et centres de formation

De nombreux établissements privés se sont créés, en France ou dans les pays francophones, pour former à la profession de détective, et l'on trouve de tout dans ces écoles, en passant par d'excellentes formations, comme par des établissements qui délivrent de prétendus diplômes ou cartes professionnelles non reconnues sur le territoire français, voire (un pire aujourd'hui heureusement disparu) un directeur d'école parisienne poursuivi (1980), pour avoir fait travailler les «élèves-enquêteurs» pour le compte de son agence sans les rémunérer !

Dans cette longue liste internationale (non exhaustive) d'établissements privés qui se sont intéressés à la profession on relève, notamment :

- E.P.D.P. École Professionnelle de Détectives Privés (Sion - Suisse),
- E.N.D.P. École Nouvelle de Détectives Privés (Peseux - Suisse)
- E.I.D.E. École Internationale des Détectives Experts (Belgique)
- Centre International d'Études Policières (Belgique),
- United European Detective Highschool (Belgique),
- Centre PME Charleroi (Belgique)

- Formation PME Liège ASBL -Belgique)

- SYNTRA Limburg (Belgique)

- SYNTRA Midden Vlaanderen - afdeling Asse (Belgique)

- SYNTRA West (Belgique)

- CEGEP (collège d'enseignement général et professionnel) de Saint-Hyacinthe (Québec t- Canada)

- Ecole Check-Mate à Saint Hubert (Québec - Canada)
- Collège DETECH (Québec - Canada)

- École Supérieure des Enquêteurs de droit privé (France)
- UNIECO (France),
- Centre de Formation de la Chambre Syndicale Professionnelle (France)
- École Universelle (France),
- CERPAC (France),
- École Normill de détectives et Enquêteurs (France),
- Centre Européen de formation des agents de recherches (France),
- Centre de formation de "Mondial Security" (France),

- Éducatel (France),
- École Française de détectives privés (France),
- DIAMS Training formation détective (France)
- Institut de Formation Professionnelle NERO (Suisse et France)
- Institut de Formation des Agents de Recherches (France)
- Universal Security Academy (France),
- Association pour la Formation Professionnelle des Détectives Privés (France)
- Institut de Formation des Enquêteurs Privés (France)
- École Nationale des Enquêteurs Privés à 02 St Quentin (France)
- Mondial Security (région Provence Cote d'Azur)
- VIP'S sarl à 97 Saint Barthélémy,

Devant l'anarchie qui régnait en la matière, l'Union Fédérale des Enquêteurs de Droit Privé (U.F.E.D.P.) se tournait, en 1997, vers les Autorités universitaires pour obtenir la création d'une formation publique qui déboucherait sur d'authentiques diplômes à la crédibilité incontestable.

L'Université Panthéon Assas Paris 2 accepta de dispenser un tel enseignement, et, quelques années plus tard, après avoir expérimenté deux diplômes d'université, obtenait la création d'un diplôme d'État.

Un autre établissement public (I.U.T. en Seine Saint Denis) de la région parisienne tentera l'aventure mais la formation restera confidentielle puis sera finalement supprimée.

Entre temps, la règlementation évoluait et la nouvelle législation imposait, aux détectives et enquêteurs privés, une qualification professionnelle qui rendait obligatoire le suivi d'une formation juridique et technique, tout en imposant de nouvelles normes pour les formations dispensées.

Aujourd'hui la formation dispensée par l'Université Panthéon Assas Paris 2, soutenue par les organisations professionnelles majoritaires de la profession, constitue - avec l'expérience acquise depuis 1997 (en première mondiale) - le "must" des formations d'enquêtes privées.

 

Aucune école "agréée" par "la profession"

Contrairement à ce que l'on peut lire, parfois, dans la presse ou sur Internet, il n'existe pas d'école privée "agréée" ou "reconnue" par "la Profession", c'est à dire à l'unanimité des associations et syndicats, mais seulement des établissements qui peuvent être créés à l'initiative de telle ou telle organisation.

C'est d'ailleurs la Chambre Syndicale Professionnelle des Détectives privés (aujourd'hui disparue) qui créa l'une des premières formations syndicales dans les années 1960 avant de renoncer.

(Ci-dessus : cours du Centre International d'Études Policières vers 1970 : cette formation n'existe plus)

Il existe d'autres écoles qui n'ont pas, nécessairement, vocation à donner accès à la profession et qui n'ont donc pas souhaité s'inscrire au Répertoire national des certifications professionnelles, comme :

- École Supérieure des Enquêteurs de Droit privé organisme technique dont la vocation est de proposer des programmes pour l'enseignement de la profession, d'éditer des ouvrages pédagogiques et de dispenser des cours de perfectionnement au titre de la formation professionnelle continue (enregistrée, conformément aux dispositions du Code du Travail sur la formation professionnelle, auprès du Préfet de la Région Île de France, sous le n° 11.94.07178.94).

Une autre école privée - E.N.D.E. (École Normill de Détectives et Enquêteurs privés) propose, elle, des cours à distance (par correspondance).

Ci-contre : La "bible du détective" (édition 1995), École Normill de détectives et Enquêteurs.

La "Bible du Détective" est l'ouvrage pédagogique de cette école, qui a d'ailleurs également été utilisé par deux autres écoles privées (IFAR et EDUCATEL).

Il existe, aussi, une école privée qui, dans le sud de la France, propose deux formations :

1. formation préparatoire pour ceux qui n'ont pas le niveau BAC + 2 : 3.200€ + frais d'inscription de 68,60€ + documentations pédagogiques de 250€ soit un total de 3.518,60€ (cette formation donne accès à la suivante) -> attention vérifiez si cette formation est inscrite au RNCP car à défaut elle ne permettrait pas l'exercice de la profession comme dirigeant, profession libérale ou collaborateur indépendant.

2. formation au certificat de qualification détective inscrit au RNCP (pour ceux qui ont BAC + 2 ou niveau BAC) : formation à 5.140€ + 68,60€ de frais d'inscription + 228,67 et 76,23€ de participation aux frais de stage et d'ouvrage pédagogique soit un total de 5.513,40 € pour cette seule formation. -> formation inscrite au RNCP permettant l'exercice de la profession comme dirigeant, profession libérale ou collaborateur indépendant.

Ainsi, le coût, pour les personnes qui suivent ces deux formations privées cumulées s'élève donc à une somme estimée aux environs de  9.000€ (source bulletin d'inscription 2010 de l'école) à laquelle il convient de prévoir les frais d'hébergement pendant toute la durée des études (à raison de 35h/semaine).

 

Pour sa part, la Fédération U.F.E.D.P. considère que l'enseignement public offre de multiples avantages qu'aucun établissement privé ne peut égaler à commencer par l'attractivité du coût de l'enseignement qui n'a pas de vocation lucrative, et la délivrance d'un authentique diplôme d'État.


Diplômes : une prérogative de l'enseignement public

Aucune école privée n'est habilitée à délivrer, en France, un diplôme, prérogative du service public de l'enseignement comme l'ont rappelé un Ministre de l'Éducation Nationale et un Ministre de l'Intérieur :

«Le diplôme est un monopole du service public d'éducation et le restera" (...) " Le diplôme reste le moyen de reconnaître les qualifications, y compris professionnelles»

Claude Allègre, Ministre de l'Éducation Nationale : Le Monde du 14 décembre 1998

Position du Ministre de l'Intérieur, à l'égard des "diplômes de détective" délivrés par des écoles privées :

«En ce qui concerne les diplômes que délivreraient des écoles de détectives elles relèvent entièrement de l'initiative privée et il n'est prévue de conférer aucune reconnaissance officielle aux documents qu'elles délivrent sous leur propre responsabilité»

 Journal Officiel du 16 mars 1992 (Réponses Ministérielles Assemblée Nationale), page 1242.

Les écoles privées peuvent, en revanche, délivrer soit un certificat de qualification, soit une attestation ou un certificat de suivi des cours.

En conséquence les "diplômes" délivrés par des écoles privées étrangères n'ont, en France, aucune valeur légale.

Seul le service public d'éducation peut, en France, délivrer un tel titre à la profession : tel est le cas de l'Université Panthéon Assas Paris 2 qui délivre deux authentiques diplômes dans le cadre de ses deux formations publiques (un diplôme d'université et un diplôme d'État).

Ci-dessus : Diplôme de "directeur d'enquêtes privées" délivré par l'Université Paris 2.

L'Université Paris 2 délivre, contrairement aux écoles privées, un authentique diplôme d'État

 

Avantages de la formation publique dispensée par l'Université Paris 2.

La formation au diplôme d'État, dispensée par l'université à Paris 2 offre de nombreux avantages qui peuvent être résumés comme suit (liste non exhaustive) :

a) avantage en matière de crédibilité :

- il s'agit d'une formation publique dispensée par une prestigieuse Faculté de Droit
- elle bénéficie de la notoriété de cette Université dans les
milieux juridiques, et judiciaires
  ainsi que dans les milieux d'affaires
- contrairement aux écoles privées, toute fraude pour obtenir le diplôme d'État serait pénalement
  sanctionnée ce qui renforce la valeur et la crédibilité du titre
-
les diplômes officiels obtenus permettent de crédibiliser un cabinet et de valoriser les publicités
- la licence «Enquêtes privées» est inscrite au Répertoire National des Certifications Professionnelles


b) avantages financiers :

-
elle est gratuite dans le cadre de la formation initiale (sauf droits d'inscription universitaire)
- son coût est réduit dans le cadre de la formation continue et pour les salariés individuels
- elle peut donner droit à la carte d'étudiant et aux avantages qui en découlent
- les stagiaires peuvent bénéficier d'une convention Université/ Urssaf/ Entreprise pour compléter
  l'enseignement (dans le cadre du stage pratique)

L'Université Panthéon Assas Paris 2 propose un enseignement totalement gratuit* au diplôme d'État dans le cadre de la formation initiale et un coût réduit* à 2400€ dans le cadre de la formation continue et pour les salariés individuels. (* hors droits d'inscription de 178,57€ en 2010).

Formation initiale : C'est l'enseignement dispensé dans le cadre du processus secondaire, collégial ou universitaire et sanctionné par un diplôme, pour une personne qui n'a jamais exercé de profession.

Formation continue : Elle s'adresse aux personnes qui sont sorties du système scolaire telles que les adultes, les étudiants entrés dans la vie active, les personnes inscrites au chômage ou en reconversion professionnelle...

 

Pour effectuer une comparaison objective avec une école privée le coût du cycle complet (DU + Licence sur deux années) à l'université Panthéon Assas Paris 2 revenait, pour la session 2009-2010 à une somme de :

 

a) en formation initiale :    2.042,14

 

soit DU : formation 1.590€ + 273,57€ d'inscription) + formation licence : (0€) + inscription 178,57 =  2042,14€

 

b) en formation continue : 4.442,14

 

soit DU : formation 1.590€ + 273,57€ d'inscription) + formation licence : 2.400€  + inscription 178,57 =  4.442,14€ :

 

Ces tarifs concernent toute personne physique qui s'inscrit à titre individuel, pour l'année 2010 et englobent le prix des formations ainsi que les droits d'inscription à l'université pour cette même année.

Ces tarifs s'avèrent donc particulièrement attractifs mais, en revanche, les places à l'Université Panthéon Assas PARIS 2 sont limitées et soumises à une très forte concurrence vu, d'une part, le nombre des demandes reçues et, d'autre part, tant la qualité des dossiers présentés (maîtrises et licences en droit...) que des candidats qui souhaitent s'orienter vers cette activité ou, parfois, se reconvertir (l'université ayant reçu les candidatures de journalistes, notaires, avocats, juristes...).


c) avantages éducatifs :

- la licence, dispensée par un établissement public, débouche sur le premier diplôme d'État créé en France
- elle englobe théorie et pratique ainsi que des travaux dirigés,
- elle allie connaissances et compétences
- la licence est conforme aux nouvelles normes européennes L.M.D et bénéficie donc, ainsi,
  d'une reconnaissance internationale

- la licence peut permettre de reprendre des études universitaires
- l'enseignement est dispensé par des universitaires, des magistrats, des fonctionnaires
  mais aussi par des auxiliaires de justice, des techniciens de l'enquête, des professionnels

Rappel : le diplôme d'université, lui, est un diplôme public, régi par le code de l'éducation, qui sanctionne la connaissance des techniques d'investigations par un titre émanant de la première université juridique de France dont l'aura dépasse les frontières de cet établissement public d'enseignement supérieur et même de l'hexagone. Il permet d'accéder en licence pour ceux qui souhaitent exercer dans un office de recherches privées ou créer leur propre agence ou d'attester les compétences des personnes qui n'ont pas besoin du diplôme d'État.


d) avantage pratiques :

- ses horaires sont calculés pour permettre l'exercice concomitant d'une activité professionnelle ou le suivi parallèle d'un autre enseignement (le vendredi et le samedi)

- elle a été créée avec le soutien des organisations majoritaires de détectives et d'enquêteurs privés (UFEDP, SNARP, ACID, APAR, ADEXA etc...) tout en restant indépendante des corporatismes.

le coté sud de l'Université, dans l'Île Saint Etienne

La formation bénéficie, en outre, d'un environnement de travail exceptionnel, au coeur de l'Île Saint Etienne, à l'Institut de Droit et d'Économie de Melun (77), centre universitaire délocalisé de l'Université Panthéon Assas Paris 2.

Inscrit au Répertoire National des Certifications Professionnelles, le diplôme d'État décerné par l'Université Panthéon Assas Paris 2 permet d'exercer immédiatement la profession de détective ou d'enquêteur privé, que ce soit à titre libéral, à titre de collaborateur indépendant, en tant que dirigeant d'une agence de recherches privées, ou en qualité d'enquêteur salarié d'une agence.

 

Écoles privées.

Contrairement aux Universités délivrant un diplôme d'État, une école privée n'est pas inscrite, de droit, au Répertoire National des Certifications Professionnelles.

Or seules les formations inscrites dans ce répertoire, peuvent donner accès à la profession : la première vérification à effectuer est donc de contrôler si l'école privée choisie est, ou non, inscrite au R.N.C.P car, à défaut, il ne serait pas possible d'exercer cette activité libérale à l'issue de la formation suivie.

Toutefois l'inscription au R.N.C.P ne concerne ni la formation continue des professionnels en exercice ni les enquêteurs d'entreprises.

Ci-dessus : les anciens cours de l'École Universelle (vers 1975) : cette formation n'existe plus.

 

Le choix d'un établissement doit donc tenir compte des critères suivants :

 

Choisir entre formation publique et formation privée

1°. Souhaitez vous, ou non, un authentique diplôme d'État ? Si oui les écoles privées ne sont pas habilitées à le délivrer et vous devez vous tourner vers une formation publique délivrant une licence professionnelle.

2°. Souhaitez vous un titre délivré par une prestigieuse université qui sera un véritable «sésame» dans le cadre de vos relations avec les professions juridiques et judiciaires, ou un simple certificat émanant d'un établissement  privé ?

3°. Désirez vous bénéficier du régime de la formation initiale gratuite ou pas ? Dans l'affirmative vous devez vous adresser à l'Université, les écoles privées ne relevant pas de ce régime.

4°. La question que devra se poser l'étudiant est également de savoir s'il souhaite exercer une activité en suivant les cours ou poursuivre simultanément d'autres études ?

Certains établissements privés fonctionnent avec une formation continue sur un an ce qui empêche d'exercer une activité professionnelle et, par conséquent, de subvenir tant à ses besoins qu'à ceux de sa famille, tout en obligeant l'étudiant à payer des frais d'hébergement pendant un an s'il ne réside pas sur place (frais qui s'ajoutent évidemment aux droits de scolarité).

Selon son choix il pourra se diriger vers une formation continue, ou, pour l'Université Panthéon Assas Paris 2, vers une formation permanente en fin de semaine (vendredi et samedi) qui lui permettra d'exercer une activité parallèle (emploi ou autre formation).

5°. Vous pouvez bénéficier de la sécurité sociale étudiante ? Dans l'affirmative vous pouvez vous tourner vers une formation publique pour en profiter.

6°. Le coût des enseignements est important pour vous ? Comparez le prix des formations  entre écoles privées et établissements publics et, par exemple :

I - Université Panthéon Assas PARIS 2 - 19 rue du Château 77000 Melun

(formation créée à l'initiative et en partenariat avec la profession)

- 0 pour l'Université Paris 2 en formation initiale pour le diplôme d'État donnant accès à la profession (formation initiale gratuite échelonnée sur 1 an le vendredi et le samedi) *
- 2400 pour l'Université Paris 2 en formation continue ou pour les salariés (même diplôme) *
(* coût de l'enseignement, hors frais d'inscription d'environ 250€)

- 5.513,40 € pour une école privée donnant accès à la profession en formation continue.
- 4625 € pour une école privée ne donnant pas accès à la profession (formation sur 3 ou 4 semaines)
- 1100 € pour une école par correspondance (pour des connaissances personnelles cette école ne donnant pas accès à la profession libérale règlementée d'agent de recherches privées).

A noter : des aides peuvent être apportées par des organismes publics ou privés pour financer une formation publique ou privée : il convient de vous renseigner auprès des différents services concernés tels que Conseil Régional, Agence Nationale Pour l'Emploi, ASSEDIC, Fonds de Formation des Professions Libérales, employeur etc...

 

II - Si un établissement privé est retenu : déterminer le type de formation souhaitée

a) pour entrer dans la profession ► formation qualifiante (inscrite au RNCP).

Si vous optez pour une école privée vous devez impérativement vérifier si le centre de formation privée est inscrit au répertoire nationale des certifications professionnelles.

S'il est bien inscrit pour la formation considérée, le certification de qualification délivré par l'école privée vous permettra d'exercer la profession de détective ou d'enquêteur privé,  ou de créer une agence, sinon vous ne pourriez pas exercer cette activité libérale.

Nota : Le diplôme d'État délivré par l'Université Panthéon Assas Paris 2 est inscrit, de droit, au Répertoire National des Certification Professionnelles (Consulter la fiche RNCP n° 4883).

b) pour compléter ses connaissances ► formation continue.

Il n'est aucunement nécessaire, une fois dans la profession, de s'adresser à une formation qualifiante (c'est à dire inscrite au R.N.C.P) pour compléter ses connaissances ou se mettre à niveau.

Il suffit de s'adresser à un centre de formation continue sérieux et enregistré en Préfecture de Région, comme, par exemple : l'École Supérieure des Enquêteurs de Droit Privé, 4 rue du Nouvelet - BP n° 2 - 94311 Orly Cedex qui prépare des modules de perfectionnement aux membres de l'Union Fédérale des Enquêteurs de Droit Privé.

 

Un certain nombre de personnes n'ont aucunement besoin de suivre une formation qualifiante inscrite au Répertoire des Certifications Professionnelles pour apprendre le métier d'enquêteur.

C'est le cas, par exemple, des professionnels qui exercent à l'étranger et qui peuvent se contenter d'une formation par correspondance comme celle de l'École Normill de détectives et Enquêteurs (E.N.D.E) 73 rue de la Plaine 75020 PARIS.

Par ailleurs, les personnes qui souhaitent acquérir des connaissances personnelles ou exercer la profession dans le service interne d'une entreprise (banques, assurances...) n'ont pas besoin, non plus, d'une formation qualifiante et peuvent s'inscrire à la formation Paris 2 qui débouche sur un authentique diplôme d'Université d'enquêteur privé.

Enfin ceux qui n'ont pas une formation suffisante pour entrer directement en licence peuvent s'inscrire, s'ils répondent aux critères, au diplôme d'Université afin d'obtenir une mise à niveau qui leur permettra, ensuite, d'envisager une inscription au diplôme d'État.

 

Conseils de la Fédération U.F.E.D.P.

L'Union Fédérale des Enquêteurs de droit privé recommande le suivi de la formation publique dispensée par l'Université Panthéon Assas Paris 2 dans les deux cas suivants :

- s'inscrire au diplôme d'université, pour se former et apprendre les techniques légales d'investigations, comme pour se mettre au niveau et s'inscrire en licence professionnelle, ou exercer la profession d'enquêteur dans une entreprise privée (banque, assurance...).

- s'inscrire au diplôme d'État pour diriger une agence, s'installer en profession libérale, exercer la profession (ce titre national, inscrit au Répertoire National des Certifications Professionnelles, et reconnu par les préfectures, permet d'accéder immédiatement à la profession, au titre de la qualification professionnelle exigée par la nouvelle règlementation).

En revanche, s'il s'agit simplement d'acquérir des connaissances strictement personnelle ou en vue d'exercer à l'étranger, une formation par correspondance auprès de l'École Normill peut suffire.

 

Très important : inscription à l'Université

Pour vous inscrire à l'Université Panthéon Assas Paris 2, en diplôme d'université ou en licence, complétez le formulaire adéquat (demande d'inscription en Licence ou en Diplôme d'Université" situé dans la rubrique "liens" tout en bas de la page) et retournez le, avec les pièces justificatives (diplômes, titres, justification d'activités professionnelles), à l'adresse suivante : Université Panthéon Assas Paris 2, formation "enquêtes privées", 19 rue du Château 77000 MELUN.

Attention pour la V.A.E. :

Les demandes de V.A.E. doivent, elles, en revanche, être transmises - exclusivement - à la cellule VAE de l'Université à l'adresse suivante : Université Panthéon Assas Paris 2, Cellule V.A.E., 4 rue Blaise Desgoffe 75006 PARIS (et non sur Melun qui ne gère pas les V.A.E.) : voir rubrique V.A.E. 

 

 

 


cliquez ici pour revenir au sommaire général sur les formations

 

Sommaire | L'Université Paris 2 | formation obligatoire | Directeur | Collaborateur | VAE  | Liens  | Contact par Mail